Vitamine C et cancer – Linus Pauling avait-il raison?

Les véritables recherches sur les thérapies alternatives sont rares. On se contente habituellement d’anecdotes et d’espoir. Je vois dans ce rapport une ouverture très prometteuse. Cliquez ici pour l’article original complet en anglais.

Les résultats sont publiés dans le Journal de l’Association médicale canadienne parue le 28 mars.
Ce petit texte provient de Radio-Canada
Ses bienfaits sur le système immunitaire sont connus et nous savons aussi que la vitamine C peut protéger contre les radicaux libres, qui jouent un rôle dans le développement du cancer. Des chercheurs de l’Université McGill lui ont découvert un autre côté positif. Leurs travaux montrent en effet que recevoir une importante dose de vitamine C améliore les symptômes et prolonge la durée de la vie de personnes en phase terminale d’un cancer.

Pour en arriver à cette conclusion, l’équipe montréalaise a observé trois patients atteints de différents types de cancer. Elle s’est aperçue que la vie des patients ayant reçu une dose élevée de vitamine C par voie intraveineuse s’est prolongée de manière inattendue.

Le Dr John Hoffer, qui a écrit l’article en collaboration avec des chercheurs américains des Instituts nationaux de la santé, pense que ses observations doivent mener à d’autres études. «Les résultats que nous avons obtenus sont importants parce qu’ils fournissent de solides arguments en faveur de la poursuite de cette recherche sur la vitamine C et sur son incidence dans le traitement du cancer». estime-t-il.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s