Les chauves-souris n’étaient pas au rendez-vous

chauve-souris.jpgIl y a quelques semaines, Philippe m’a invité à participer à une soirée de capture de chauves-souris. Une idée saugrenue pour la plupart de mes amis, mais ceux qui me connaissent bien comprennent immédiatement que j’étais très heureux d’accepter.

Sans être décevante, la soirée n’a pas porté fruit. Les bestioles volaient autour de nous. On les entendaient bien aussi grâce à un détecteur d’ultra-sons. En compagnie de AnneMary Roth et de Anke Roth, deux personnes passionnées par la vie ailée et la Nature en général, assis sur une roche au bord du lac Hertel avec les étoiles comme toît, l’expérience a été savoureuse.

Les filets étaient bien tendus au coeur de leur trajet mais nos petits mammifères ont plané au-dessus en évitant notre piège. J’ai tout de même appris plusieurs choses sur la vie des chauves-souris. Par exemple, certains insectes “entendent” leurs signaux et et se laissent tomber aussitôt. D’autres ré-émettent des signaux eux-mêmes qui faussent la perception des chauves-souris. Ou encore des insectes émettent un signal qui indique qu’ils ne sont pas comestibles. On pense qu’l y aurait même des insectes tout à fait comestibles qui émettent les mêmes signaux pour tromper les chauves-souris!

Philippe a dit aussi que dans d’autres pays elles sont immenses et les gens les chassent pour les déguster…

Autres billets sur les chauves-souris:

La Chauve-Souris

La chauve-souris (suite et fin)

Chauve-souris l’oreillard roux

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s