Entre 20 % et 30 % des espèces pourraient disparaître d’ici 2100

Je crois que la perte de biodiversité sur notre petite planète sera la pire faute que les générations futures nous reprocheront. Des milliards d’années d’évolution pour créer des espèces uniques qui disparaîtront en quelques années par notre faute.

Article de Radio-Canada

Le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) a publié vendredi, à Bruxelles, le deuxième volet de son quatrième rapport, un compte-rendu accablant sur le réchauffement climatique.

Parmi les données les plus troublantes, le rapport prévoit que « 20 % à 30 % des espèces végétales et animales connaîtront un risque croissant d’extinction si les augmentations de la température mondiale dépassent 1,5 à 2,5 degrés Celsius par rapport à 1990 ». En comparaison, la température mondiale a grimpé de 0,74 degré Celsius au cours du dernier siècle.

Les experts prévoient toutefois que la température moyenne augmentera de 1,1 à 6,4 degrés Celsius d’ici 2100, par rapport à 1900. Les scénarios les plus réalistes ramènent toutefois cette hausse à une fourchette entre 2 et 4 degrés.

Si les températures grimpent de plus de 3 degrés, le GIEC estime qu’aucune région du globe ne sera épargnée. Les zones polaires et de faible latitude seront les plus touchées.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s