Tempête de grêle à Mont-Saint-Hilaire

Je n’avais jamais vu ça! Des milliers de balles de golf glacées qui tombaient à toute vitesse vers nous. Nos autos sont très endommagées, le sol est troué comme s’il avait été bombardé par des projectiles, les plantes de jardin sont pratiquement détruites, certaines tuiles sur le toît se sont envolées sous l’impact des grêlons. Tout ça en moins de 10 minutes.

Cette tempête a aussi causé une perte de courant électrique pour 240,000 foyers et commerces. Des camions ont été renversés par un vent qui a atteint 110 km à l’heure. Des arbres ont été déracinés, des toîts se sont envolés, mais heureusement il y aura eu beaucoup plus de peur que de mal.

Ce matin, l’électricité est revenu, il fait soleil, la grêle qui recouvrait le sol a disparu et tout semble serein et calme. Au tour des inspecteurs des compagnies d’assurance de s’activer…

Quelques grêlons dans ma main. Ce ne sont pas les plus gros, mon voisin a ramassé un agglomérat de la grosseur d’une balle de tennis!

La carosserie de mon auto neuve est toute bosselée – d’un bout à l’autre et la partie arrière en fibre de verre s’est brisée sous l’impact.

Notre vielle auto rouge n’a pas résisté non plus…

Plusieurs voisins ont vu les vitres de leurs autos fracassées en plus des dommages à la carosserie. L’eau s’est infiltrée et a causé des dommages supplémentaires.

Nous avions ce petit bain pour les oiseaux fait de matière synthétique d’une bonne épaisseur. La grêle a passé à travers sans difficulté.

La force de frappe de ces projectiles naturels est époustouflante. Je ne serais pas étonné d’apprendre un jour que des recherches militaires sont entamées pour essayer de reproduire artificiellement cette arme de destruction massive et d’en multiplier l’impact. On arrête pas le progrès!

Voir aussi un court reportage de Radio-Canada sur la tempête

Quelques ajouts le lendemain – le 11 juin 2008 …

Je suis monté sur le toît de notre maison pour évaluer l’étendue des dégats. Contrairement à la maison de notre voisine, les dommages à la toîture sont mineurs. Mais de cette hauteur j’ai une bonne perspective sur le dessus du capot de mon auto. Si on était en temps de guerre, on pourrait imaginer qu’elle a été criblée de balles.

À partir de mon toît je vois aussi les chapeaux de cheminée des autres maisons. Certains ont été détruits et ne sont plus en place. Le chapeau de notre cheminée a tenu le coup. Probablement protégé par un arbre plus haut que la cheminée il n’a eu qu’à subir l’attaque de 3 grêlons. Les marques sont bien visibles. Le chapeau a environ 30 centimètres de diamètre – imaginez la taille et la vitesse d’impact des projectiles!

Et cet autre voisin qui a vu les pare-brises avant et arrière de son véhicule en mille miettes.

Ajout du 16 juin 2008

Malheureusement il y a eu des blessés. Mon ami Michel Lauzon me signale que Radio-Canada rapporte le cas d’un homme atteint d’un grêlon qui a du être hospitalisé et souffre d’une commotion cérébrale. Josée Patenaude m’apprend aussi qu’elle a rencontré une femme atteinte par plusieurs grêlons alors qu’elle marchait sur la montagne. En plus d’avoir des ecchymoses sur le corps, elle a reçu un projectile sur le dessus de la tête qui a nécessité plusieurs points de suture et créé une légère fragmentation (?) de la partie supérieure de son crâne. Cette partie est devenue très molle comme la fontanelle d’un enfant. Après examen les médecin l’ont trouvée très chanceuse qu’il n’y ait pas eu d’hémorragie intra-crânienne. Au Centre de la Nature on rapporte aussi que plusieurs marcheurs ont été surpris par la grêle et ont des «bleus» un peu partout. Mais à part une clavicule fêlée sous le choc d’un grêlon, il semble que personne n’ait été sérieusement blessé.

4 responses to “Tempête de grêle à Mont-Saint-Hilaire

  1. J’habite également à Mont-Saint-Hilaire et je confirme tout ce que vous dites! Chez-nous, le déclin d’aluminium de la maison est tout bosselé et le bardeau du toit a éclaté par endroits. Ce qui me fait le plus de peine, c’est l’état de mes fleurs et de mon potager. Le résultat de plusieurs dizaines d’heures de travail, anéanti en quelques minutes.

  2. Bonjour Mylène,

    Oui, c’est très dommage pour les jardins. Hier matin ma conjointe Guylaine et moi admirions les fleurs de lupin et celles du pavot oriental. Aujourd’hui on met les débris à la poubelle. Les feuilles de hosta aussi ont été littéralement massacrées par la grêle.

    C’est bien triste de voir les fruits (et les fleurs!) de son travail anéantis en quelques minutes mais il semble que personne n’ait été blessé. Je m’inquiétais pour les marcheurs sur le Mont St-Hilaire qui auraient pu se faire surprendre par la tempête. J’espère qu’il n’y a pas eu d’accident.

  3. Oh la la! Ce qui s’est passé chez vous ressemble à ce qui s’est passé chez moi. Ironie du sort: c’est la première fois depuis que je suis ici (depuis 14 ans donc) que je ne gare pas ma voiture dans le garage et ce, à cause de la Fugue, parce que c’est là que j’accueille les gens et qu’il y a plein de tableaux suspendus et qu’il est tout net. Eh bien mon auto est aussi toute cabossée! Mais au moins mes pare-brises ont résisté, contrairement à ceux de ma voisine, qui ont éclaté tous les deux (à l’avant et à l’arrière). Une autre voisine (la deuxième de l’autre côté) a aussi un pare-brise fracassé. Et tous mes voisins ont à présent des autos cabossées comme la mienne.

    J’étais dans la fenêtre de la porte de cuisine donnant sur la terrasse arrière en train de regarder la grêle tomber et à un certain moment, il y avait tant de bruit et elle arrivait avec une telle vitesse que j’ai eu peur! En un rien de temps, ma terrasse a été complètement recouverte de grêlons gros comme des balles de golf et certains, plus rares, comme des clémentines. Le plus étonnant, c’est que tout cela a duré relativement longtemps: il y a eu une légère accalmie et la grêle a repris de plus belle. Bref, on s’en souviendra!

    J’ai tenté d’appeler ma compagnie d’assurance: normalement il n’y a aucune attente mais cette fois la réceptionniste m’a prévenue qu’il y avait environ une heure d’attente en ligne… J’ai dit que je rappellerais le lendemain!…

    Bonne journée et merci pour l’archivage sur ton blog de cet événement dont on se souviendra longtemps.

  4. steve solarazza

    wow gilles
    i can’t believe it!!

    obviously i didn’t understand the text, but…
    …how’s that saying go.
    ‘one picture says a thousand words’
    amazing
    take care…steve

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s